2002 Article autoweb-france.com

Article écrit par “Le Renard” en 2002 pour autoweb-france.com. Parfait passionné du G40, il nous a quitté un jour de novembre 2007. Il nous manque depuis cette date.

Volkswagen Polo G40 : Essai

Et la question : en avez vous déjà vue une ? En effet, croiser du regard cette petite voiture au coin d’une rue n’est pas monnaie courante…

Et pourtant. L’histoire de la Polo G40 a duré 10 ans. Les années 80 ont vu passer quelques voitures à compresseur, comme les Lancia Volumex, et Volkswagen s’est attelé à la tâche dès l’année 1984 en ressortant une invention française datant de 1905 sur la faisabilité d’un compresseur à spirales. Honneur à cet inventeur français de brio, Mr Le Creux, résident sur le sol américain, même si la forme finale retenue par VW ne ressemblera plus beaucoup à la conception d’origine. Le compresseur G possède une double spirale à l’intérieur de laquelle l’air est aspiré. La spirale tourne légèrement de façon excentrée à l’intérieur du carter en spirales. Cette technologie n’est pas sans rappeler celle du moteur Wankel.

Le chiffre 40 indique la valeur en millimètres de la largeur des spires, et conditionne ainsi le débit d’air : à l’inverse des compresseurs G60, le G40 ne dispose pas de soupape de décharge. Le compresseur tourne aux environs de 10000 tr/mn. Un intercooler permet d’abaisser la température de l’air injecté, comme on le voit sur les moteurs turbo actuels.

Le 1272cm3 de la Polo anime aussi les versions 55ch et GT 78ch : il s’agit de la plus petite des cylindrées des sportives de sa génération. En septembre 1984, les Polo Cup font leur apparition : 500 Polo G40 blanches à bandes bleu clair, bleu foncé et rouge sortent en Allemagne. La première présentation officielle eut lieu en Septembre 1985 au salon de Francfort.

En novembre 1985, Volkswagen s’attaque au record du monde du 5000km en 24h avec le G40 type 2. Dans cette épreuve, la fourmi survitaminée s’en sort à la vitesse moyenne de plus de 208 km/h. Entre 1988 et 1989, 500 exemplaires noirs et numérotés font leur apparition en France. En 1990, la Polo Coupé nouvelle forme (Type 3) sort en allemagne. 13.028 exemplaires de la Polo G40 type 3 seront commercialisés dans toute l’Europe, et à peine plus de 1000 pour la France, de 1991 au premier semestre 1994.

La ferveur pour cette Polo d’exception est toujours présente, notamment en Angleterre où Volkswagen livra des Polo Cup type 3, au Portugal, en Suisse avec la série limitée G40 Genesis violine, en Allemagne et en France.

De nombreux modèles ont reçu une preparation compresseur simple, avec notamment le changement de la poulie d’entraînement compresseur, conférant à ces modèles des performances à faire rougir plus d’une grosse. En Angleterre, les Polos G40 sont régulièrement chronométrées sur circuit entre 14.4s et 15.6s au 400m selon preparation, et affichent un 0-100 de 6.2 à 7.6s.

Les performances originales fournies par Volkswagen ont été mesurées compresseur non rodé. Néanmoins le célébrissime site britannique http://www.ukcar.co.uk recense la Polo G40 à 7.6s de 0 à 100 en modèle standard. Tout est dit.